Glossaire Paysafe pour les commerçants

3D Secure

3D Secure ajoute une couche de sécurité aux achats en ligne en obligeant les détenteurs de carte qui sont inscrits au programme « Visa Secure » ou « Mastercard SecureCode » de s’authentifier par un mot de passe.

Grâce à 3D Secure, les commerçants peuvent combattre la fraude, et les détenteurs de carte tirent parti d’une sécurité additionnelle lorsqu’ils utilisent leur carte en ligne. Paysafe se conforme à la version 1.0.2 de 3DS.

 

Acquéreur, banque acquéreuse  

La banque acquéreuse est l’institution financière qui traite et commandite les transactions au nom du commerçant. Elle maintient aussi le compte bancaire du commerçant relativement au traitement des transactions par cartes de crédit ou de débit.

 

Associations de cartes

Visa, MasterCard et Amex sont des associations de cartes. Elles offrent des programmes sous licence aux institutions financières (ou banques émettrices) qui leur permettent d’émettre des cartes de crédit à l’intention de leurs clients.

 

Autorisation  

Vérifie la validité d’une carte de crédit et de la suffisance des fonds. Notez que l’autorisation d’une carte ne signifie pas automatiquement que la transaction sera traitée. L’autorisation vérifie uniquement le SVA et le CVD des cartes de crédit.

 

BIN (numéro d’identification de banque)

Les quatre ou six premiers chiffres d’une carte de crédit qui identifient la banque émettrice du détenteur de carte. Ces numéros sont catégorisés par type de carte, soit prépayée, crédit ou débit.

 

Code de transaction du commerçant (Txn ID)

Valeur alphanumérique unique que l’on peut utiliser pour retrouver un paiement dans le système d’un commerçant, p. ex. : un numéro de facture. Le système frontal du commerçant génère ce code parallèlement aux demandes de transaction.

 

Conformité à la norme PCI 

La Payment Card Industry Data Security Standard (PCI DSS) est une norme de sécurité pour les entreprises qui traitent les renseignements de détenteurs de carte. Les commerçants qui collectent et stockent les renseignements des détenteurs doivent se conformer à la norme PCI pour garantir le stockage sécuritaire des renseignements financiers sensibles. Cette norme couvre à la fois les systèmes et processus d’affaires en place dans une entreprise.

 

Crédit (remboursement)

Rembourse le montant sur la carte de crédit du client. Ce transfert de fonds peut prendre jusqu’à 48 heures.

 

Crédit indépendant

Le commerçant transmet au détenteur de carte des fonds qui ne sont liés à aucune transaction précédente.

 

CVV/CVD/CVC

Numéro de trois ou quatre chiffres imprimé à l’arrière d’une carte de crédit. Pour les cartes AMEX, ce numéro est imprimé à l’avant de la carte.

 

Descripteur de facturation

Détermine comment s’affiche le nom du commerçant sur le relevé de carte de crédit du détenteur. P. ex. : NBX*DARRELSDONUTS.

 

Émetteur, banque émettrice  

Banque qui est autorisée par des programmes de cartes à émettre des cartes de crédit.

 

Facturation mensuelle

Grille de tarification selon laquelle le commerçant reçoit des montants bruts tous les jours du mois, sauf un. Les frais sont débités du règlement au jour restant.

Remarque : la facturation a lieu le dernier jour de chaque mois.

 

Frais de rétrofacturation

Lors d’une rétrofacturation, des frais sont portés au compte du commerçant conformément au contrat qu’il a signé lorsqu’il a établi son compte. Ces frais couvrent la contestation de la rétrofacturation et les frais répercutés par les banques acquéreuse et émettrice.

 

Frais d’interchange

Les associations de cartes appliquent un taux d’interchange à chaque transaction par carte de crédit. Ces taux varient par type de carte et de transaction, et sont déterminés exclusivement par ces associations. Paysafe perçoit les frais d’interchange et les rembourse par l’intermédiaire de l’association, qui les rend à la banque émettrice de la carte de crédit utilisée pour une transaction. 

 

Jeton de paiement

Type de chiffrement (série de chiffres et de lettres) qui sert à protéger les renseignements des cartes de crédit. Permet au commerçant de traiter à répétition des transactions avec une carte sans stocker son numéro complet. Le commerçant ne voit pas le numéro complet des cartes de crédit.

 

MCC (code de catégorie du commerçant)

Numéro à quatre chiffres qui classe l’activité d’un commerçant selon le type de transactions qu’il traite quotidiennement.

 

Messages (portail des commerçants)

Section du Netbanx Back Office (portail des commerçants) où le commerçant peut consulter d’importants messages concernant son compte.

 

Moto et Ecomm

Moto et Ecomm sont des méthodes d’acceptation de paiements. Ecomm veut dire commerce électronique, soit l’acceptation de paiements provenant d’une source en ligne, habituellement un site Web, ce qui en fait une transaction sans carte (c.-à-d. que le commerçant ne voit pas la carte du client). Moto signifie commande manuelle ou téléphonique, c.-à-d. que le client donne son numéro de carte au commerçant en personne ou au téléphone, ce qui en fait une transaction avec carte similaire à celles du système de point de vente.

Les comptes Desjardins comprennent toujours des comptes Moto et Ecomm (des frais mensuels uniques sont facturés au commerçant pour les deux), et chaque compte doit être utilisé pour sa fonction respective.

 

Netbanx Back Office 

Portail où les commerçants peuvent gérer leurs transactions Paysafe, consulter les paiements, traiter les remboursements, faire des paiements et générer des rapports. Pour plus d’information, visitez le Netbanx Back Office Tour.

 

Passerelle de paiements

Une passerelle de paiements facilite le transfert d’information entre les partenaires/commerçants actifs et l’agent de traitement/banque acquéreuse pour régler une transaction.

 

Profils des clients

Fichier de la clientèle du commerçant que celui-ci peut consulter s’il utilise les profils dans le Netbanx Back Office. Peut également servir à programmer des paiements pour des transactions récurrentes. Pour plus d’information, voir le module 2 du Netbanx Back Office Tour

 

Rapports informatisés du commerçant

Le commerçant établit des rapports quotidiens, hebdomadaires ou mensuels par l’intermédiaire du Netbanx Back Office (portail des commerçants). Pour savoir comment établir ces rapports en ligne, voir le module 3.4 du Netbanx Back Office Tour.

 

Redressement d’un règlement

Dans Netbanx, les transactions traitées par des commerçants dont Paysafe ne traite pas les frais. L’exemple le plus courant : les transactions AMEX réalisées au moyen du programme AMEX ESA. Paysafe transmet simplement ces transactions à AMEX, qui les traite et les règle elle-même. Dans un redressement de règlement, Paysafe redresse le montant original du règlement pour tenir compte de la transaction AMEX puisque cette transaction sera réglée par AMEX directement avec le commerçant.

 

Règlement

Processus par lequel un commerçant transmet ses transactions par lots et reçoit des paiements pour celles-ci.

 

Rétrofacturation

Une forme de protection des consommateurs. Une banque émettrice rétrofacture les fonds à la demande d’un consommateur qui conteste une transaction sur sa carte.

 

SVA (service de validation d’adresse) 

SVA est un système de vérification qui permet de réduire la fraude en comparant l’adresse de facturation fournie par le client au moment du paiement avec l’adresse associée à sa carte de crédit ou bancaire. Habituellement, seuls les éléments numériques sont vérifiés (p. ex., numéro de rue et code postal), et le résultat est retourné au commerçant. (Disponible uniquement au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.) 

Téléchargement en lots

Un groupe de transactions traité par une fonction par lots (p. ex., un fichier) le même jour ouvrable. Le commerçant crée un fichier et le télécharge, au Netbanx Back Office ou soit par l’intermédiaire d’un dossier SFTP. Pour plus d’information, voir le module 4.4 du Netbanx Back Office Tour.

 

 Terminal virtuel

Permet au commerçant de traiter des paiements manuellement par l’intermédiaire du Netbanx Back Office en entrant les renseignements sur la carte de crédit et le client. Pour plus d’information, voir le module 4.4 du Netbanx Back Office Tour.

 

Transaction récurrente  

Une transaction récurrente est portée de façon régulière à la carte d’un détenteur. P. ex. : centre de conditionnement facturant automatiquement des frais mensuels. Pour plus d’information, voir le module 2 du Netbanx Back Office Tour.

 

TVH

Taxe de vente harmonisée au Canada.