Contactez nous

Pour nous aider à orienter votre question vers l'équipe adéquate, veuillez sélectionner l'option qui vous convient le mieux.

  • Je souhaite pouvoir parler à quelqu'un de la création d'un nouveau compte
    Continuer
  • Je suis déjà client et j'ai besoin d'aide avec mon compte
    Continuer
  • Je souhaite pouvoir intégrer le paiement en ligne dans mon système ou ma boutique
    Continuer
  • Je travaille dans le secteur des médias.
    Continuer
Previous ArticleRemplacement de la carte : pourquoi les consommateurs accueillent favorablement l’ère du portefeuillNext ArticleLe Mois de la fierté : Discuter de l’inclusion des personnes LGBTQ+ en milieu de travail et dans le
  • Cinq minutes Lire

Pourquoi les entreprises doivent-elles aider leurs employés à trouver un juste équilibre entre trava

Il est plus difficile que jamais de trouver un équilibre entre travail et famille. Les pressions économiques font que le travail prend souvent le dessus, que cela nous plaise ou non. Comment les entreprises peuvent-elles offrir le soutien dont les gens ont besoin pour parvenir à cet équilibre?

We speak with Karen Sullivan, VP Product Group Risk and Compliance at Paysafe and the global lead of our employee-led Family Network, about her experience of striking this balance.

Can you tell us a little about yourself and your family set up?

Karen: I am the VP Product, Global Risk & Compliance and the Global Lead of the Family Network, as well as a wife, mum and step mum for four children aged 12, 13, 14 and 15 years old. We are an extended family, with me and my two children, and my husband and his two children.

Co-parenting can be challenging, but we’re lucky that we get on with our ex-partners, so it’s like having four parents looking after the children. But this does require project management skills, with colour-coded calendars explaining who’s where, when, and what they need, as well as which adult is dropping off and picking up.

Now the kids are growing up and spending more time with their friends and attending after-school clubs, you can also add taxi driver to my CV.

In your experience, what have been the challenges of striking a work-family balance?

My direct reports are my work family, so you want what’s best for them -- to see them do well, work hard, grow, and shine like the stars they are. As a manager it takes a lot of time and effort to help someone’s career grow, while managing workloads and my own career aspirations.

Then there’s home life on weekdays, where my kids say I’m always on the phone, laptop, or travelling abroad, and that I care more about work than them. Typical teenage drama: the parent guilt-trip conversations I’m sure we all have.

Then there’s the weekends, holidays, and quality times I get with my family. Here we just catch up, enjoy each other’s company, get the cuddles in and do things together.

The challenge is being there for everyone, and not feeling guilty when you take time just for you. As part of Paysafe’s Family Network, I realise everyone has challenges and no one has it easy. There’s no magical lesson to be learnt, you just have to do what works for you and your family.

How important is it to get this balance right?

It’s super important for physical and mental health. If everything is good at home, you can focus 100% and do your best work. The Families@Paysafe network was founded to support and empower colleagues across all types of family structures, driving discussions, awareness, and promoting changes in our HR policies. Being an international company, we have held many global panel discussions online, as well as local events within our regional offices. The network is available to everyone within Paysafe.

How has Paysafe helped you achieve this balance?

Paysafe is an amazing company to work for! We have something called ‘Summer Hours’ which means on Friday we can leave 2.5 hours early to get the weekend started. It’s a brilliant way for our leadership team to give back.

This initiative started in lockdown, where we were encouraged to get out and go for a walk or do something enjoyable with our families. It took the pressure off, when many of us were trying to home school and work at the same time. We’re thrilled this has continued, and I know many people have said being able to pick the kids up from school on a Friday is a treat for them, as well as the kids.

How can employers support workers to better manage a work-family balance?

Encourage openness and communication, and be flexible. If a member of your family needs help, you wouldn’t think twice about grouping together to help them. Paysafe does the same thing for its employees. If I need time off for the family, I have it. My team can cover for me. When they need support, I’m there. It’s give and take. One company, one team. It’s in the culture and filtered down from the top.   

What tips do you have for others who may be struggling to manage this balance?

Something I’ve mentioned to several women’s networks I’m involved in: if you are a full-time working mum, you feel guilty for being at work all the time and not being there for your children. If you are a part-time mum/part-time employee, you feel guilty for not being able to do both jobs full time. If you are an at-home mum, you feel guilty not earning money.

There is no right or wrong answer. You have to work out what’s right for you and your family, and be comfortable with that. Once I accepted this, I was happier.

The pressure I felt was what I put upon myself. I looked at other female leaders in my company and wondered how they could manage to do everything. I didn’t realise they were struggling the same as I was. Just think about everything you’ve accomplished in one day, then tell yourself: you’ve got this.

If you’d like to learn more about the culture at Paysafe, head here.

Karen Sullivan, vice-présidente, groupe Produits, risque et conformité chez Paysafe et responsable mondiale de notre réseau familial dirigé par les employés, nous parle de son expérience dans la recherche de cet équilibre.

Pouvez-vous nous parler un peu de vous et de votre famille?

Karen : Je suis vice-présidente, Produits, risque et conformité et responsable mondiale du réseau familial, ainsi qu’épouse, mère et belle-mère de quatre enfants âgés de 12, 13, 14 et 15 ans. Nous sommes une famille élargie, avec moi et mes deux enfants, et mon mari et ses deux enfants.

La coparentalité peut représenter un défi, mais nous avons la chance de nous entendre avec nos ex-partenaires, ce qui revient à avoir quatre parents qui s’occupent des enfants. Mais cela nécessite des compétences en matière de gestion de projet, avec des calendriers à code couleur expliquant qui est où, quand et ce dont il a besoin, ainsi que l’adulte qui le dépose et le récupère.

Maintenant que les enfants grandissent et passent plus de temps avec leurs amis et participent à des clubs après l’école, vous pouvez également ajouter le titre de chauffeur de taxi à mon CV.

D’après votre expérience, quels ont été les défis à relever pour trouver un équilibre entre travail et famille?

Mes subordonnés directs sont ma famille professionnelle, et je veux donc ce qu’il y a de mieux pour eux : les voir réussir, travailler dur, se développer et briller comme les étoiles qu’ils sont. En tant que responsable, il faut beaucoup de temps et d’efforts pour aider quelqu’un à progresser dans sa carrière, tout en gérant sa charge de travail et ses propres aspirations professionnelles.

Et puis il y a la vie à la maison en semaine, où mes enfants disent que je suis toujours au téléphone, sur mon ordinateur portable ou en voyage à l’étranger, et que je me préoccupe plus de mon travail que d’eux. Le drame typique des adolescents : les conversations sur la culpabilité des parents que nous avons tous eues, j’en suis sûre.

Il y a aussi les fins de semaine, les vacances et les bons moments passés en famille. Ce sont des moments où l’on se retrouve, où l’on profite de la compagnie de l’autre, où l’on se fait des câlins et où l’on fait des activités ensemble.

Le défi consiste à être présent pour tout le monde et à ne pas se sentir coupable lorsque l’on prend du temps pour soi. En tant que membre du Réseau familial de Paysafe, je me rends compte que tout le monde a des défis à relever et que personne n’a la vie facile. Il n’y a pas de leçon magique à tirer, il faut simplement faire ce qui fonctionne pour soi et sa famille.

Quelle est l’importance de cet équilibre?

C’est très important pour la santé physique et mentale. Lorsque tout va bien à la maison, on peut se concentrer entièrement et donner le meilleur de soi-même au travail. Le réseau Families@Paysafe a été créé pour soutenir et habiliter les collègues de tous les types de structures familiales, en encourageant les discussions, la prise de conscience et la promotion de changements dans nos politiques de ressources humaines. En tant qu’entreprise internationale, nous avons organisé de nombreuses tables rondes mondiales en ligne, ainsi que des événements locaux dans nos bureaux régionaux. Le réseau est accessible à tous au sein de Paysafe.

Comment Paysafe vous a aidé à atteindre cet équilibre?

Paysafe est une entreprise formidable pour ceux qui y travaillent! Nous avons ce que l’on appelle des « horaires d’été », ce qui signifie que le vendredi, nous pouvons partir deux heures et demie plus tôt pour commencer la fin de semaine. C’est une excellente façon pour notre équipe dirigeante de rendre la pareille.

Cette initiative a débuté lors du confinement, où nous avons été encouragés à sortir, à nous promener ou à faire une activité agréable avec nos familles. Cela nous a permis de relâcher la pression, alors que bon nombre d’entre nous essayaient de faire l’école à la maison et de travailler en même temps. Nous sommes ravis que cela se poursuive, et je sais que de nombreuses personnes ont déclaré que le fait de pouvoir aller chercher les enfants à l’école le vendredi est un plaisir pour eux, et que les enfants en sont ravis.

Comment les employeurs peuvent-ils aider les travailleurs à mieux gérer l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale?

En encourageant l’ouverture et la communication, et en faisant preuve de souplesse. Si un membre de votre famille a besoin d’aide, vous n’hésiterez pas à venir à sa rescousse. Paysafe fait la même chose pour ses employés. Si j’ai besoin d’un congé pour la famille, je l’ai. Mon équipe peut m’assister. Lorsque les membres de l’équipe ont besoin de soutien, je suis là. C’est du donnant-donnant. Une entreprise, une équipe. C’est dans la culture et filtré en amont.   

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui ont du mal à trouver cet équilibre?

J’en ai parlé à plusieurs réseaux de femmes dans lesquels je suis impliquée : si vous travaillez à temps plein, vous vous sentez coupable d’être tout le temps au travail et de ne pas être là pour vos enfants. Si vous êtes une mère à temps partiel ou une employée à temps partiel, vous vous sentez coupable de ne pas pouvoir faire les deux à temps plein. Si vous êtes une mère au foyer, vous vous sentez coupable de ne pas gagner d’argent.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Vous devez trouver ce qui vous convient, à vous et à votre famille, et vous sentir à l’aise avec cela. Une fois que je l’ai accepté, j’ai été plus heureuse.

La pression que je ressentais était celle que je m’imposais.

​ Je regardais les autres femmes dirigeantes de mon entreprise et je me demandais comment elles arrivaient à tout faire. Je n’avais pas réalisé qu’elles avaient les mêmes difficultés que moi. Pensez à tout ce que vous avez accompli en une journée et dites-vous que vous avez réussi.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture de Paysafe, cliquez ici.