Contactez nous

Pour nous aider à orienter votre question vers l'équipe adéquate, veuillez sélectionner l'option qui vous convient le mieux.

  • Je souhaite pouvoir parler à quelqu'un de la création d'un nouveau compte
    Continuer
  • Je suis déjà client et j'ai besoin d'aide avec mon compte
    Continuer
  • Je souhaite pouvoir intégrer le paiement en ligne dans mon système ou ma boutique
    Continuer
  • Je travaille dans le secteur des médias.
    Continuer
Previous ArticleComment les restaurants tirent parti des paiements pour améliorer l’expérience de leurs clientsNext ArticleUne journée dans la vie de Kalin Stoyanov
  • Quatre minutes Lire

Alors que le coût de la vie continue de grimper en flèche, les consommateurs privilégient les expéri

Il n’est pas surprenant que les consommateurs adaptent leur façon de dépenser, les changements étant dictés par des budgets plus serrés et des perspectives économiques incertaines. Mais l’évolution des dépenses place les entreprises tournées vers le consommateur devant des défis et des opportunités.

According to our latest Lost in Transaction report, in which we interviewed 14,500 consumers in 14 countries across Europe and the Americas to find out about the latest consumer payment trends, customers are demanding better experiences and more control in the way they spend.

So how can businesses adapt to these shifting priorities and demands, particularly around payments?

For consumers, experience matters

When the cost-of-living crisis began tightening its grip on consumers, you’d be forgiven for thinking that experiential spending – from dining out, to cinema trips, to online video-gaming – would suffer.

However, demand is still strong for travel, leisure, online video-gaming, and other experiences, with over half (51%) of respondents still prioritising them over other discretionary spend. Some (27%) are even spending more on dining out and takeaways than before the cost-of-living crisis.

Very few respondents stopped discretionary spending altogether. Only 7% stopped spending on streaming services, takeaways, and eating out, for example.

But while consumers are still spending, they’re becoming more selective – only shelling out in ways that best suits them. This extends to the payment experience.  

Control is essential for consumer payments

When it comes to payment preferences, the type of experience inevitably impacts how consumers choose to pay. Debit cards still reign for takeaways (42%), for example, while credit cards are most used for long-haul flight tickets and holidays (both 34%).

In the case of online gaming and iGaming, trust is the single biggest factor in how consumers pay. According to 67% of those who make online gambling purchases, their level of trust in payment methods influences how much they spend. This is the same for 66% of those who make online gaming purchases.

Similarly, the other top priorities for consumers making online gaming purchases or placing online bets are privacy, security, and control.

This final point is notable, with many consumers switching payment methods to gain the control they demand. For example, 71% of respondents who have changed payment habits use debit cards more often than they did a year ago.

Other payment methods on the rise among consumers over the past year are digital wallets (69%) and online cash, or eCash (60%). In fact, eCash has seen the biggest jump in usage since 2022 – in our last report, 13% of respondents told us they were paying with eCash more often than they were in 2021. For merchants, offering payment methods that deliver control over spending is a must in 2023 and beyond.

Dealing with disruption

Finally, it’s time to interrogate another shift in consumer spending: a growing reliance on deals. Everyone loves a ‘Reduced’ sticker, and now, deals have become an increasingly pressing priority for consumers on the hunt for goods, with two-thirds of respondents (67%) stating they’re more likely to make purchases during Black Friday and other seasonal sales or discounting events. For merchants, compelling promotions could play a huge role in incentivising more customers to buy.

In addition, customers are increasingly mindful of their shopping habits, with 61% more likely to repair an item than replace it with a new one. Meanwhile, 47% had second thoughts over abandoning their carts due to budget constraints.

If this sounds ominous, it’s important to remember that higher customer expectations can be a good thing for your business, pushing you to adapt and improve to deliver the experience they demand – with no surprise shipping fees, a variety of trustworthy payment options to meet consumer preferences, and a seamless payment process. 

To learn more about changing consumer payment habits in 2023, check out our Lost in Transaction report: Consumer Payment Trends 2023: How consumers’ shifting priorities are impacting the experience economy.

D’après notre dernier rapport Lost in Transaction, dans le cadre duquel nous avons interrogé 14 500 consommateurs de 14 pays d’Europe et d’Amérique pour connaître les dernières tendances de paiement des consommateurs, les clients exigent de meilleures expériences et un plus grand contrôle de leurs dépenses.

Comment les entreprises peuvent-elles s’adapter à ces priorités et demandes changeantes, plus particulièrement en ce qui concerne les paiements?

Pour les consommateurs, l’expérience compte

Lorsque la crise du coût de la vie a commencé à resserrer son emprise sur les consommateurs, on aurait pu penser que les dépenses expérientielles, soit les repas au restaurant, les sorties au cinéma et les jeux vidéo en ligne allaient en pâtir.

Toutefois, la demande reste forte pour les voyages, les loisirs, les jeux vidéo en ligne et d’autres expériences, plus de la moitié (51 %) des personnes interrogées les privilégiant toujours par rapport à d’autres dépenses discrétionnaires. Certains (27 %) dépensent même davantage pour les sorties au restaurant et les plats à emporter qu’avant la crise du coût de la vie.

Très peu de personnes interrogées ont complètement mis fin aux dépenses discrétionnaires. Ainsi, seuls 7 % d’entre elles ont cessé d’acheter des services de diffusion en continu et des plats à emporter et de fréquenter les restaurants.

Si les consommateurs continuent de dépenser, ils deviennent plus sélectifs et ne dépensent que pour ce qui leur convient le mieux. Cela vaut également pour l’expérience de paiement.  

Pour les paiements des consommateurs, le contrôle est essentiel

En ce qui concerne les préférences de paiement, le type d’expérience a inévitablement une incidence sur la manière dont les consommateurs choisissent de payer. Les cartes de débit sont toujours utilisées pour les plats à emporter (42 %), par exemple, tandis que les cartes de crédit sont les plus utilisées pour les billets d’avion long-courrier et les vacances (34 % dans les deux cas).

Dans le cas des jeux d’argent et des jeux en ligne, la confiance est le facteur le plus important dans le choix du mode de paiement. Selon 67 % des personnes qui effectuent des achats de jeux d’argent en ligne, leur niveau de confiance dans les modes de paiement influe sur le montant de leurs dépenses. Il en va de même pour 66 % de ceux qui achètent des jeux en ligne.

De même, les autres priorités des consommateurs qui achètent des jeux en ligne ou placent des paris en ligne sont la protection de la vie privée, la sécurité et le contrôle.

Ce dernier point est important, car de nombreux consommateurs changent de mode de paiement pour un meilleur contrôle. Par exemple, 71 % des personnes interrogées qui ont modifié leurs habitudes de paiement utilisent plus souvent des cartes de débit qu’il y a un an.

Les autres modes de paiement en hausse chez les consommateurs au cours de la dernière année sont les portefeuilles numériques (69 %) et les espèces en ligne, ou la monnaie électronique (60 %). En fait, la monnaie électronique a connu la plus forte hausse d’utilisation depuis 2022; dans notre dernier rapport, 13 % des personnes interrogées nous ont dit avoir payé avec de la monnaie électronique plus souvent qu’en 2021. Pour les marchands, proposer des modes de paiement qui permettent de contrôler les dépenses est une nécessité incontournable depuis 2023.

Gérer les perturbations

Enfin, il est temps de s’interroger sur une autre évolution des dépenses de consommation : le recours croissant aux offres spéciales.

Tout le monde aime les étiquettes à prix réduit, et de nos jours, les offres spéciales sont devenues une priorité de plus en plus pressante pour les consommateurs à la recherche de biens, deux tiers des personnes interrogées (67 %) déclarant qu’elles sont plus susceptibles de faire des achats lors du Vendredi fou et d’autres soldes saisonniers ou événements de réduction. Pour les marchands, des promotions attrayantes pourraient jouer un rôle important en incitant davantage de clients à acheter.

En outre, les clients sont de plus en plus attentifs à leurs habitudes d’achat, 61 % d’entre eux étant plus enclins à réparer un article qu’à le remplacer par un neuf. Par ailleurs, 47 % des personnes interrogées ont pensé à abandonner leur panier en raison de contraintes budgétaires.

Si cela semble inquiétant, il est important de se rappeler que les attentes plus élevées des clients peuvent être une bonne chose pour votre entreprise, vous poussant à vous adapter et à vous améliorer pour leur offrir l’expérience qu’ils demandent, sans frais de livraison surprises, avec une variété d’options de paiement dignes de confiance pour répondre aux préférences des consommateurs, et un processus de paiement transparent. 

Pour en savoir plus sur l’évolution des habitudes de paiement des consommateurs en 2023, consultez notre rapport Lost in Transaction : Tendances des consommateurs en matière de paiement en 2023 : Comment les priorités fluctuantes des consommateurs influencent l’économie de l’expérience.